Ouverture de porte claquée sur Paris et en Île-de-France

Cette vidéo est mise gratuitement à votre disposition pour vous permettre d'apprendre à ouvrir votre porte vous-même, avec une simple radio (ou un feuille de plastique rigide), en quelques minutes sans payer un serrurier.

Et pour éviter de stresser le jour où vous claquerez votre porte par inadvertance, entraînez-vous au calme en gardant vos clés dans votre poche. Convaincus de notre honnêteté ?

Si vous ne parvenez pas à le faire vous-même, nous nous déplaçons partout dans Paris ainsi qu'en Île-de-France et nous vous garantissons l'ouverture de votre porte claquée SANS JAMAIS CASSER votre serrure. Que votre porte poussante soit blindée ou non, qu'il s'agisse d'une porte simple ou d'une double portes, d'une serrure simple ou d'une serrure multipoints, nous ouvrons votre porte en quelques minutes sans avoir à détruire votre cylindre.

D'autre part, vous conservez vos clés d'origine et vous n'avez pas besoin de changer de serrure ! Souvenez-vous : un serrurier qui perce votre serrure est simplement un anarqueur ou un incompétent. En nous choisissant, vous avez la garantie d'échapper à ces manœuvres.

Si on n'arrive pas à ouvrir votre porte, vous ne payez rien, même pas les frais de déplacement !

Si vous voulez une ouverture non destructrice sans vous faire arnaquer, contactez le technicien de la serrurerie TAN au

06 18 63 33 61

06 05 000 222

Nous nous déplaçons sur Paris aux prix suivants :
De 09h00 à 19h00 : 100€ TTC.
De 19h00 à Minuit : 130€ TTC.

De Minuit à 09h00 : 200€ TTC.

Souvenez-vous : ces prix inclus le déplacement et toute la main d'œuvre. Aucune mauvaise surprise !

Le dimanche : 130 euros TTC de 9h à Minuit.

En dehors de Paris, 150 euros TTC de 9h à Minuit.

Toute annulation est facturée 50 euros TTC

Technique utilisée par notre serrurier pour ouvrir une porte

La marche à suivre est simple :

  1. Utilisez une radio que vous pouvez emprunter chez un voisin, ou tout ce qui pourrait ressembler à ça. Glissez la radio entre la porte et le bâti de la porte au niveau de la serrure. Cela permettra d'actionner le pêne.
  2. A ce niveau-là, insérez la radio tout en secouant fortement la porte jusqu'à l'ouverture. Donnez des coups de pieds sur la porte tout en poussant la radio.
  3. Si vous n'y arrivez pas, contactez-nous et ne forcez pas sur la serrure pour ne pas l'endommager : nous disposons d'autres techniques pour ouvrir une porte claquée qui ne causeront aucune détérioration.

Attention aux arnaques

La technique n°1 : un serrurier vous propose d'ouvrir une porte claquée à un prix trop bas pour attirer votre attention puis, une fois sur place, prétendre qu'un autre type d'intervention s'impose sur votre porte. Méfiez-vous des prix trop alléchants : un prix correct c'est entre 90 et 150 euros TTC ; si vous avez un doute, faites confirmer à votre interlocuteur qu'en aucun cas le prix ne pourra être supérieur à celui annoncé.

La technique n°2 : on vous annonce un tarif d'ouverture de porte normal mais sur place le technicien va utiliser une radio et prétexter que ce n'est pas possible, ce qui est FAUX !

La technique n°3 : il va prétendre que c'est une porte blindée et qu'il faut percer le cylindre. Là encore, c'est FAUX !

Nos tutoriels vidéos gratuits

Les trois vidéos suivantes vont vous permettre d'apprendre à maîtriser des techniques simples pour ouvrir vous-même une porte claquée.

Méthode numéro 1 : en se munissant d'une radio.

Une variante de cette méthode exécutée en 15 secondes montre en main (toujours sans la clé).

Méthode numéro 2 : comment ouvrir une porte claquée lorsqu'il y a une poignée derrière la porte ? On ne perce surtout pas la serrure, mais on a tout de même recourt à une perceuse.

Si votre est fermée à clé, sachez que vous pouvez également apprendre à ouvrir vous-même une porte verrouillée, grâce à des vidéos. Si vous habitez Paris ou l'Île-de-France, nous pouvons également nous charger de le faire pour vous en utilisant des méthodes que nous vous montrons en vidéo. Transparence totale, vous voyez ce que nous allons faire avant que nous le fassions !